Association des techniciens Territoriaux de France

Association des techniciens Territoriaux de France

Accueil > Actualités > Les poteaux incendie : réglementation et maintenance
R´duire le texte Augmenter le texte Initialiser le texte Imprimer

Actualités

Les poteaux incendie : réglementation et maintenance

Les poteaux incendie : réglementation et maintenance

Le Code Général des Collectivités Territoriales (C.G.C.T) a introduit récemment la notion de débit par niveau de risque : risque courant très faible, faible, ordinaire ou important. Essentiels à la sécurité des personnes et des biens, les poteaux incendie sont l’une des sources d’eau mises à la disposition des pompiers par les communes. Ils font partie intégrante des réseaux d’eau potable, et leur maniement peut avoir des impacts sur les infrastructures et la qualité de l’eau distribuée. C’est donc une préoccupation centrale pour les exploitants de l’eau potable, comme en attestent les nombreux échanges sur le sujet sur le forum d’entraide technique FluksAqua.

Réglementation


L’installation et l’usage des poteaux incendie sont très encadrés. Leur mise à disposition relève de la responsabilité du maire, en tant que garant de la sécurité de ses administrés (CGCT, articles L2211-1 et L2212-2 )
Certaines affaires ont même fait jurisprudence, comme l’arrêt d’Oléron Sainte Marie du 7 novembre 1962 dans lequel la commune a été reconnue responsable d’un important sinistre lié à un nombre insuffisant de poteaux d’incendie et de points d’eau.
La Circulaire Interministérielle N° 465 du 10 Décembre 1951 et l’arrêté du 1er Février 1978 stipulent  que “Les sapeurs pompiers devraient trouver sur place, en tout temps, 120m³ d’eau utilisables en deux heures”. Pour poursuivre l’extinction du feu sans interruption, les pompiers doivent disposer, où qu’ils interviennent en zone habitée, d’un accès à l’eau à moins de 200 mètres “de voies carrossables”, comme le précise Breizheau, contributeur du forum FluksAqua.
Le Code Général des Collectivités Territoriales (C.G.C.T) a introduit récemment la notion de débit réglementaire adapté aux 4 niveaux de risque. Les obligations liées à chaque cas sont détaillées sur le forum.
 
Maintenance

Pour s’assurer que les Services Départementaux d’Incendie et de Secours disposent des moyens nécessaires, un entretien et des tests sont nécessaires, parmi lesquels un contrôle annuel obligatoire.
Sur le forum FluksAqua, Lemaire-s indique que “cette maintenance préventive des points d’eau incendie consiste en un contrôle fonctionnel (visibilité, signalisation, fonctionnement normal, manœuvrabilité, présence d’eau dans le coffre) et un contrôle Débit/Pression (selon les normes NFS 61-200, NFS 61-211, NFS 61-213).”
Vu sur le forum : Pesée poteaux incendie en simultanée
Ju doit réaliser un contrôle de débit à 1 bar sur 8 poteaux incendie d’un réseau privé (nouveau centre commercial) alimenté par un réseau urbain. Climax indique que le réseau privé va devoir être renforcé par un surpresseur et/ou des réserves incendie. Fredblock complète en indiquant que pour tenir compte des contraintes sur le terrain, il faudra probablement procéder autrement, et caler l’essai par poteau au débit souhaité par hydrant (60 m3/h si DN100 ou 120 m3/h si DN150) : “En pratique, on commence par 1 hydrant puis on passe au 2ème, quand le 2ème est calé, on ré-ouvre si besoin le 1er etc. Cela demande une grande logistique et synchronisation”.

Ces essais ont un seul but : être prêt en cas de sinistre.
Vu sur le forum : Maintenance poteau incendie
En plus des contrôles annuels, la maintenance préventive implique la vérification du bon fonctionnement du système anti–congélation, du coffre, de la dureté de manoeuvre et des vidanges;
Il faut enfin graisser toutes les pièces en mouvement du poteau. Comme le précise Tom01 sur le forum, “Il faut donc démonter l’arbre de commande et graisser les pas de vis. Il faut bien penser a contrôler le clapet de pied et le remplacer au besoin. Tous les modèles se démontent(...). Dernière chose à vérifier, la purge automatique.” Lemaire-s ajoute que “Les fréquences et les modes opératoires sont définis par le Règlement Défense Extérieure Contre l’Incendie de votre Département”.
Bien entendu, une maintenance curative est également nécessaire.
Si les poteaux incendie jouent un rôle essentiel dans les dispositifs de lutte contre les incendie, il ne faut pas perdre de vue qu’ils font partie intégrante des réseaux d’eau potable. Leur utilisation peut, à ce titre, avoir un impact tant sur l’état du réseau que sur la qualité de l’eau distribuée. Ces sujets ont fait l’objet d’un article de blog et de nombreuses discussions sur le forum FluksAqua.

Cet article est la synthèse d’une série de plusieurs sujets de blog rédigés par l’équipe FluksAqua sur base des échanges sur les poteaux incendie qui ont cours sur le forum d’entraide technique anonyme et gratuit FluksAqua.
Rejoignez la communauté sur www.fluksaqua.com

UN FORUM POUR LES EXPLOITANTS :

Peut-on mettre un variateur de vitesse sur une vis de relevage ?
Comment faire face au problème des lingettes dans les réseaux de collecte ?
Chloration en amont ou aval d'un ouvrage ?

Autant de questions posées sur FluksAqua, le forum d’entraide des professionnels de l’eau. Ils sont aujourd’hui plus de 12 000 exploitants à échanger leurs astuces et savoirs-faire sur la plateforme, gratuitement et en tout anonymat. En recourant à l'expertise de la communauté, ils peuvent résoudre les problèmes rencontrés sur les réseaux et partager retours d'expérience et bonnes pratiques.
Faites le test, les questions reçoivent des réponses en 3h en moyenne.

Construite autour de ce forum d’entraide technique, la plateforme FluksAqua vous permet d'évaluer la performance de vos réseaux, de la comparer avec celle de vos pairs et de l’améliorer grâce à des applications intuitives élaborées par et pour les exploitants.
FluksAqua mise sur le collaboratif et l’opendata pour rendre les services publics de l’eau et de l’assainissement plus performants

Plus d’infos sur https://www.fluksaqua.com/