• Association des Techniciens Territoriaux de France

Actualités

Services publics : « Réconcilier éthique et performance »

Dans un article d'opinion paru dans lagazettedescommunes.com de ce 16 décembre, Laurence Malherbe, Membre du bureau de l’Association des dirigeants territoriaux et anciens de l’Inet (ADT-Inet) se livre : « Comme le dit un proverbe, « peu importe la destination, ce qui compte c’est le chemin » ! Nos collectivités sont plongées dans une actualité tumultueuse, au cœur des préoccupations des décideurs, parvenir à équilibrer les budgets des prochaines années, sans avoir à sacrifier l’essentiel, tout en préservant l’avenir des 1,8 million d’agents territoriaux, qui ont bien compris que le danger est là ! »

« C’est pourtant dans des périodes charnières, qu’il faut « s’attendre à l’inattendu », selon Edgar Morin, prendre des risques pour s’ouvrir à d’autres possibles. C’était le sens du symposium « pour un management social et solidaire » coorganisé récemment par le Laréquoi de l’université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines et l’ADT-Inet.

Nouveau modèle de société

Alors que notre pays a adopté une grande loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS), faut-il rappeler que ce secteur multiforme existe depuis longtemps, les coopératives en sont un bel exemple. Les relations entre les collectivités et les entreprises de l’ESS sont anciennes, pour autant nous avons constaté qu’il régnait une grande méconnaissance sur les modèles d’organisation interne respectifs, des représentations souvent fausses ou déformées.
A l’occasion de cette journée d’échanges entre dirigeants de l’ESS et dirigeants des collectivités, nous sommes arrivés à la conclusion, qu’il y avait de vraies similitudes entre nos finalités et une volonté partagée de participer à la construction d’un nouveau modèle de société, plus inclusif, coopératif, participatif, ancré dans les territoires.
Certes tout n’est pas simple, ce secteur est soumis aux mêmes dérives que n’importe quelle autre organisation, mais il a démontré une grande agilité pour affronter la complexité du monde économique, s’adapter en permanence, allant jusqu’à des postures de résilience, qui expliquent son dynamisme en période de crise.
Fort de ces constats, on peut faire le pari que les collectivités locales et les entreprises de l’ESS sont peut-être les piliers sur lesquels, au côté des autres acteurs économiques et surtout des citoyens, nous pouvons imaginer un nouveau modèle économique qui place l’humain au cœur de son projet et qui réconcilie éthique et performance. »
Services publics : « Réconcilier éthique et performance »

Actualités